Ok les gens. Je ne vais pas en faire des caisses pour introduire un article, consacré au produit vaisselle… Mais quand-même ; -)

Beaucoup d’amis me disent : « Mais enfin !! Pourquoi tu t’embêtes » ?!! (J’ai compris avec le temps qu’il s’agissait d’une simple question rhétorique).

Le truc, c’est que ça ne m’embête pas. J’ aime bien, même. Je teste, je rate, je remanie jusqu’à la récompense finale. Et là, c’est le Graal ! La fierté absolue ! J’me la raconte à mort, oui, même pour du produit vaisselle.

Pas de composés chimiques, toxiques et allergènes, pas de laurylsulfate ou de méthylchloroisothiazolino… Bon, laissez tomber, j’ai jamais réussi à le prononcer celui-là… Alors l’écrire…

Bref, en gros, on se dit que c’est mieux de faire son liquide vaisselle soi-même.Surtout s’il est tout aussi dégraissant et antibactérien que ses copains de supermarché.

 

Je vous explique ? Allez Zou !

 

Hey ! Je crois que je n’avais pas utilisé cette expression depuis 1994 ; -)

 

Pour les plus pressées

 

Directement dans le flacon (50 cl) et à l’aide d’un petit entonnoir :

  • 1 cuil à soupe de bicarbonate de soude
  • 2 cuil à soupe de vinaigre blanc
  • 10 cuil à soupe de savon noir (choisissez-le plutôt épais et à base d’huile d’olive ou de lin)
  • 20 gouttes d’huile essentielle (Agrumes, Eucalyptus ou Menthe…)

Compléter avec de l’eau en laissant un peu d’air à l’intérieur du flacon pour pouvoir mélanger avant chaque utilisation.

Facile, non ?

 

 

 

Le bémol ?

 

➣ La texture est plus liquide et moins moussante qu’un produit vaisselle classique mais elle est tout aussi efficace.

Vous pouvez, malgré tout, ajouter du savon de Marseille en copeaux pour palier au problème. Du coup, je vous donne une 2ème recette qui rendra votre produit final plus crémeux…

Oui, il faut dire adieu à la texture gel mais vous devriez vous en remettre assez vite.

 

Pour les moins pressées

 

(l’opération prend 5 minutes de plus, ça ira) ?!

Dans une casserole, faites chauffer et mélangez jusqu’à obtenir un mélange homogène :

  • 10 cuil à soupe de savon noir liquide (Perso je le préfère à l’huile d’olive)
  • 3 cuil à soupe de savon de Marseille en copeaux (sans huile de palme)

Laissez refroidir puis, versez le mélange dans votre récipient à l’aide d’un entonnoir. Ajoutez ensuite :

  • 2 cuil à soupe de bicarbonate de soude
  • 2 cuil à soupe de vinaigre blanc
  • 20 gouttes d’huile essentielle

Compléter avec de l’eau en laissant toujours un peu d’air à l’intérieur pour mélanger.

 

 

➣ Pour le célèbre plat à gratin irrattrapable (vous savez celui de la pub) comme avec le liquide vaisselle classique, il faudra sans doute prévoir un peu d’huile de coude…

Mais bonne nouvelle : celle-là est gratuite ; -)

Pour résumer, le savon noir a tout bon ! 100 % naturel, pas de solvants ni de colorants, il est biodégradable, multiusages et économique car très concentré. Vous n’avez plus qu’à l’ajouter à votre liste de courses habituelle, vous le trouverez facilement en magasins bio.

➣ Dernier détail, ce liquide maison est un peu irritant pour les mains… Le bicarbonate de soude associé au vinaigre blanc en guise d’hydratant quotidien, on a déjà vu mieux !

Mais c’est pire avec les produits du commerce. Du coup : Si, il faut mettre des gants ;-(

 

Nooooonnnnn, tout mais pas ça !!!!

 

J’ai moi-même beaucoup de mal avec ce petit détail… Mais dîtes-vous que c’est une bonne habitude à prendre sinon vous risquez de le regretter plus tard…

 

 

… Et là encore, faites la vaisselle en slip, histoire d’attirer l’attention ailleurs que sur vos gants.

 

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.