Autrefois, on utilisait les vertus des produits naturels pour laver son linge. Et si on faisait pareil ?

Non, ce n’est pas un truc d’Amish ; -) Ça prend 5 min chrono, c’est écolo, ça ne coûte presque rien et surtout ça permet d’éviter les substances douteuses que l’on peut retrouver dans la plupart des lessives du commerce.

Comme je suis sympa, je vous épargne le lavoir, le battoir et les cendres… On va plutôt se la jouer « lavandières modernes ». Si ! ça peut même être sexy, libre à vous de préparer votre mixture en slip si ça vous dit…

Pour 1,5 l de lessive, on a besoin :

 

Côté Ingrédients

 

(Vous trouverez tout ce qu’il vous faut en magasin bio et/ou supermarché)

  • 80 g de savon de Marseille brut en copeaux
  • 1,5 l d’eau bouillante
  • 1 cuil à soupe de bicarbonate de soude
  • 1 cuil à soupe de terre de Sommières (facultatif)
  • 20 cl de vinaigre blanc
  • 15 gouttes de l’huile essentielle de votre choix.

 

 

Préférez plutôt du savon de Marseille brut (sans huile de palme) ou éventuellement ici avec huiles végétales certifiées bio de palme et de coco.

 

Côté Matos

 

  • 1 saladier en inox (ou casserole)
  • 1 balance alimentaire
  • 1 entonnoir
  • 1 fouet
  • 1 bidon de lessive vide (c’est mieux) d’au moins 2 L

 

Allez hop ! C’est parti, on se retrousse les manches !

 

 

1. Première étape, on remplit son saladier avec 1,5 l d’eau bouillante (utilisez la kettle, ça va plus vite ; -) Bon, jusque-là, tout va bien.

2. Versez vos copeaux de savon (bio) dans l’eau. Bien-sûr, le savon était déjà en copeaux quand vous l’avez acheté (parce que le couper au couteau économe, c’est possible mais on a une vie en dehors de la lessive ; -)

3. Ajoutez le bicarbonate de soude, la terre de Sommières et le vinaigre blanc (qui vont assouplir, détacher et fixer les couleurs).

4. Mélangez à chaque étape avec le fouet.

5. C’est trop liquide ? C’est normal. Allez courir, dormir, jouer avec vos enfants… Bref, laissez reposer plusieurs heures.

6. A votre retour, Ho ! Surprise ! La lessive s’est gélifiée. Mélangez-la de nouveau pour obtenir un mélange homogène et sans grumeaux afin de faciliter son passage dans l’entonnoir.

7. Remplissez votre bidon vide en prenant soin évidemment de ne pas le remplir jusqu’au bord (plus pratique pour secouer ; -)

8. Ajoutez votre huile essentielle, Lavande, Citron…

(Pas une huile hors de prix quoi) N’ayez crainte, ça ne va pas tâcher votre linge. Les HE ne sont pas solubles dans l’eau mais se mélangent très bien à la lessive.

 

Astuces :

 

➣ Mélangez avant chaque utilisation. Si vous trouvez le mélange trop épais, diminuez un peu la dose de savon au moment de la préparation.

➣ Lorsque vous n’avez plus de lessive et que vous n’avez pas le temps (!) d’en refaire, mettez vos paillettes de savon directement dans le tambour et ajouter du vinaigre blanc dans le compartiment assouplissant. Perso, j’en ajoute à chaque lavage, en plus d’entretenir le linge, ça entretient votre machine ; -)

➣ A tous ceux qui pensent que l’odeur du vinaigre va rester et que vos fringues vont sentir le Malossol : C’est faux. Je ne peux pas vous dire mieux ; -)

En revanche et c’est le seul bémol, le parfum de la lessive ne restera pas longtemps sur vos vêtements. Oui, je sais, c’est dommage… Mais c’est mieux que les perturbateurs endocriniens présents dans les autres lessives !

 

Du coup, astuce bonus :

 

➣ On parfume son linge autrement ! Soit, en mettant des huiles essentielles sur un carré de tissu directement dans le sèche-linge ou sur un support type galet, tissu, copeau de bois… dans l’armoire (à renouveler au moins une fois/semaine).

 

 

Voilà. Je ne pensais pas avoir autant de trucs à dire sur la lessive… On se surprend soi-même parfois ; -)

A vous de jouer !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.