A la maison, on possède tous une armoire à pharmacie allopathique, alors pourquoi ne pas en faire autant avec l’homéopathie ?

Non toxique, cette dernière a l’avantage de s’adresser à tout le monde, elle devrait donc toujours être utilisée pour répondre aux petits maux du quotidien, en première intention.

Malheureusement, il n’est pas toujours simple de faire sa petite cuisine personnelle. Et pour cause, en homéopathie, il existe plusieurs types de traitements :

Les médicaments Symptomatiques et les médicaments de terrain (correspondant au tempérament de la personne). C’est pourquoi il est toujours intéressant de consulter un spécialiste et de connaître son profil homéopathique.

De plus, l’efficacité dépend d’une prescription personnelle. Par exemple, une toux disparaîtra chez un patient avec Bryona, alba alors que chez un autre l’Ipeca sera plus adapté (toux suffocante, grasse, sèche…)

Heureusement, il existe des remèdes passe-partout à large spectre permettant de soulager les maux les plus fréquents. Facile, non ?

Alors pourquoi ne pas commencer tout de suite ?

 

 

 

 

1 Trousse, 12 remèdes !

 

  • Rhumes, rhinites allergiques : Allium cepa composé.
  • Grippe, syndromes grippaux : L.52, Oscillococcinum
  • Maux de gorge, fièvre, coups de soleil : Belladonna 9 CH
  • Toux: Ipeca composé ou Drosera composé
  • Céphalées: La réponse homéopathique aux migraines est plutôt complexe néanmoins lorsqu’elles sont importantes, réduisez à 300 mg (au lieu d’1 g) la quantité d’aspirine et ajoutez du Céphyl.
  • Douleurs abdominales, spasmes : Colocynthis 9 CH
  • Gastro: Arsenicum album 15 CH
  • Trac: Gelsemium sempervirens 15 CH
  • Stress, anxiété : Ignatia amara 9 CH
  • Indigestion: Nux vomica 9 CH (même pour une indigestion psychique comme une critique difficile à digérer par exemple) !
  • Piqûres d’insectes : Apis Mellifica 15 CH (utile aussi en cas d’oedème, urticaire ou brûlures légères).
  • Insomnies: Là encore, le choix homéopathique est vaste (réveils nocturne, problèmes d’endormissements ?) mais des spécialités comme Dolisédal, L.72 ou Passiflora Composé peuvent vraiment aider.

 

Et toujours sur soi (Surtout quand on a des enfants ; -)

 

1 tube d’Arnica 9 CH en cas d’Ecchymose, dans la minute qui suit l’incident (efficace également lors de douleurs musculaires) et 1 flacon de Rescue  (un cousin germain de l’homéopathie ; -)

cf. article Fleurs de Bach

Concernant le dosage, sachez que plus le mal est aigu, plus on utilisera une dilution faible (5 ou 7 CH par exemple). Plus le mal est chronique plus on utilisera une dilution élevée (15 CH par exemple).

Bien sûr, tous ces conseils sont donnés à titre indicatif mais c’est tout de même une très bonne base pour commencer…

Alors, à vous de jouer ; -)

 

« Vis medicatrix Naturae »
La Nature est guérisseuse.

 

Hippocrate

 

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.