Il existe un nombre incalculable de définitions concernant la Naturopathie. Quand j’ai commencé à m’y intéresser, je suis tombée sur ça :

« Philosophie, art et science traitant des Lois de la vie appliquées à la santé et à l’autoguérison » (J.L.M. Garillon, Ma médecine, la Naturopathie, ed. S.A.E.P. Colmar 1994)
Ou encore :
« Système de traitement reconnaissant l’existence au sein de l’organisme d’une force curative et autorégulatrice vitale » (British Naturopathic and Osteopathic Association)
Voire pire :
« et médecine naturelle dont les 3 postulats sont le Vitalisme, l’Humorisme et le Causalisme » Robert Masson, Soignez-vous par la nature, ed. Albin Michel)


Autant vous dire que je n’ai rien compris.

 

Essayons donc de faire simple sans pour autant, vous faire fuir

 

Il s’agit en fait, d’une méthode de soins exclusivement naturels permettant de renforcer les réactions de défenses de l’organisme et d’optimiser la santé globale. Et ce, en stimulant la Force Vitale.

 

Normalement, c’est là que vous flippez : « La Force Vi… Quoi » ?

 

Non, rassurez-vous, ce n’est pas un truc de Gourou. Il s’agit juste d’une énergie qui existe en chacun de nous et qui favorise ou non notre capacité d’autoguérison. Si si, vous en êtes dotés vous aussi, je vous assure ! C’est elle qui est chargée de maintenir notre corps et notre esprit en équilibre.

 

Cette fois, c’est l’autoguérison qui vous fait sourciller ?

 

Je comprends. Mais sachez par exemple que quand vous cicatrisez, quand vous bronzez, quand vous avez de la fièvre ou que vos os se reconsolident après une fracture… Votre corps s’auto-guérit.
On parle alors de Force Vitale intelligente, une énergie dont il faut prendre le plus grand soin et que les Chinois appellent le Chi, les Japonais, le Qi ou les Hindous, le Prana.

 

 

 

 

Alors bien sûr, vous allez me dire : « C’est très bien tout ça mais comment ça marche ? Comment on en prend soin ? Comment on la stimule cette Force Vitale » ?

Et bien en lui donnant des éléments vitalogènes et en éliminant la toxémie du corps.

 

Allo ?!! Non restez, je vous assure, on va s’amuser !

 

Vaste programme donc ! Surtout lorsque l’on sait que la démarche de la Naturopathie est avant tout (et là, attention vous allez apprendre un nouveau mot) Holistique, c’est à dire globale, qui s’intéresse à la fois au corps, à l’âme et à l’esprit. A la santé Physique, Psychique et Emotionnelle.

 

Dieu merci, un gars très chouette entre en jeu : Le Dr Pierre Valentin Marchesseau (1911-1994)

 

Fondateur de la Naturopathie contemporaine en France, Pierre a structuré sa méthode en 3 cures et 10 techniques, ce qui nous facilite grandement la tâche (oui, je l’appelle Pierre, c’est mon blog, je fais ce que je veux ; -)

 

3 cures :

 

•    La désintoxication de l’organisme
•    Sa revitalisation
•    Sa stabilisation

 

Et je ne citerai que 3 techniques majeures pour éviter de vous embrouiller :

 

•    L’alimentation (Bromatologie)
•    L’exercice Physique (Kinésilogie)
•    La gestion émotionnelle (Psychologie)

 

Bah ouais… On n’a rien sans rien…

 

Allez… parce que c’est vous, parmi les techniques complémentaires, j’ajouterais les plus connues : Phytologie (plantes), Chirologie (techniques manuelles) ou encore Réflexologie (techniques réflexes).

Vous l’aurez sûrement constaté, il y a aujourd’hui comme un nouvel élan concernant les médecines naturelles.

 

Un renouveau, une soif d’équilibre. Les gens prennent conscience, s’ouvrent, se responsabilisent…

 

… Plutôt drôle quand on pense que ces connaissances remontent à quelques millénaires.
Ça fait bien 3 000 ans que les Chinois nous rabâchent l’existence d’une énergie qui a commencé bien avant la création (j’ai kiffé Karaté Kid en 1984 ; – ) Références quand tu nous tiens !
Même Hippocrate, le Père fondateur de la médecine occidentale nous a mis sur la voie avec son célèbre « Vis medicatrix naturae », seule la nature guérit (oui, je parle latin surtout lorsqu’il est traduit du Grec).
Selon lui, la maladie est le fruit d’interactions complexes sur les plans physique, psychologique et émotionnel. D’où la fameuse démarche holistique, citée plus haut.

 

En adoptant une hygiène de vie optimale, les maladies dites de « civilisation » telles que l’obésité, le diabète, les maladies cardio-vasculaires, les cancers… réduiront (et le déficit de la sécu avec) !
40 à 50 % des cancers sont liés à notre alimentation… C’est effrayant.

 

Mais ne dit-on pas que la prévention est la meilleure des cures ? Ouf, on est dans les temps parce que non, il n’est jamais trop tard.

 

En résumé, la Naturopathie est la médecine du bon sens, une écologie humaine.

 

Le Naturopathe ? Un éducateur de santé qui, après avoir fait une étude de terrain et constaté les carences, établit un programme d’hygiène vitale personnalisé. Il ne fait pas de diagnostic, ne remplace jamais un traitement médical. Il s’agit plutôt d’une complémentarité d’action avec la médecine allopathique.

 

Terminons avec ceci (parce que ça fait classe de citer Pasteur) :

 

« La maladie n’est rien, c’est le terrain qui est tout ».

 

Tout dépend de ce que l’on en fait.

 

 

 

 

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.